Le spathiphyllum

Fleur de lune ;  Cette plante d’intérieur est à la fois décorative pour ses feuilles et ses  fleurs blanches  qui s’épanouissent les unes après les autres en été et parfois en hiver. Son entretien à la maison n’est pas trop difficile.


Il existe une bonne vingtaine d’espèces de spathiphyllums provenant pour la plupart d’Amérique tropicale et de Malaisie.  Cette plante apprécie la pleine lumière en hiver mais  préfère être placée à l’abri des rayons directs du soleil en été. Plus les journées raccourcissent plus il faut rapprocher le pot vers une fenêtre.   En hiver, la plante résiste à des températures en-dessous de  15 °C mais elle se comporte nettement mieux lorsque les températures s’échelonnent entre 18 et 21 °C. dans une pièce surchauffée + 25 °C, elle continue à se développer à condition d’augmenter les arrosages. La motte doit rester en permanence humide mais pas détrempée. Ne jamais laisser l’eau dans la soucoupe plus d’une heure.

Comment l’entretenir  à la maison
Le spathiphyllum est fait pour les personnes qui aiment arroser leurs plantes, elle s’arrose 2 à 3 fois par semaine en été et une fois en hiver sauf si la température est supérieure à 25 °C, il faut l’arroser pratiquement une fois par jour. Comme toute les plantes vertes, elle a besoin d’être nourrie avec un engrais tous les 15 jours  pendant la période de végétation, c’est-à-dire en été. Mais si votre plante est exposée à la lumière artificielle et à la chaleur d’un appartement à plus de 25 °C, vous devrez poursuivre les apports d’engrais entre une fois par mois. Vous pouvez aussi apporter un engrais à chaque arrosage à condition de diviser par 4 la dose prescrite par le fabricant. Le spathiphyllum se remporte au printemps dans un terreau plante verte. Prenez soin de drainer le fond du pot avec des billes d’argile pour empêcher les racines de nager dans l’eau (risque de pourriture)

Bon à savoir

  • Evitez les courants d’air
  • Coupez au fur et à mesure avec une paire de ciseaux les feuilles mortes et fleurs fanées
  • Vaporisez le feuillage très souvent avec de l’eau de pluie tempérée
  • Dans une pièce sèche, placez le pot  sur des billes d’argile humides pour augmenter l’hygrométrie
  • Essuyez les feuilles avec un linge ou une éponge humide pour les nettoyer
  • N’utilisez jamais  de lustrant sur les feuilles car elles brûlent au bout de quelques jours.

 

Multiplier un spathiphyllum
Il se multiplie facilement par division de racines de préférence  au printemps à la reprise de la végétation mais on peut le faire aussi en dehors de cette période. Après avoir retiré le pot, secouez la terre entre les racines.  Séparez délicatement les racines avec les tiges à la main. Plantez les  éclats dans des pots avec un terreau plante verte en prenant soin de drainer le fond du pot. Arrosez copieusement la première fois. Aussitôt maintenez les plantes à l’ombre pendant deux jours puis les rapprocher petit à petit près ’une fenêtre. Dans un premier temps laissez sécher légèrement la motte pour que les racines recherchent elles-mêmes l’humidité. Une fois redémarrée, reprenez les arrosages normalement. Attendez  2 à 3 mois avant d’apporter un engrais. 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com