La taille à trois yeux des rosiers... c'est quoi ?

Pour tailler un rosier, il faut avoir l'oeil sur l'oeil ou plus précisément le bourgeon. Œil, bourgeon, remontant, non remontant, grimpants, buisson, polyantha, grosses fleurs, gourmands ... on s'y perd !


Est-il nécessaire de suivre les consignes strictes très scolaires pour avoir un beau rosier ? Quittons les écoles de tailles pour une méthode beaucoup plus cool pour vous réconcilier avec la reine des fleurs.

Un rosiériste me confiait « A force de vouloir donner des explications très précises pour tailler un rosier, on fait douter les futurs acheteurs ! » La reine des fleurs est piquante sous son air débonnaire. Sommes nous à la hauteur de dame rose ? Raymond Mondet alias Nicolas le Jardinier ne citait jamais une rose, peur de rendre toutes les autres jalouses.. La taille des rosiers c'est facile, il suffit de respecter leur mode floraison et c'est tout !

Rosiers non remontants

Ils se taillent après la floraison. Il fleurissent une seule fois à la fin du printemps. Ils se taillent après la floraison en juin juillet plus ou moins court selon vos envies. Après il est trop tard, ils fleuriront difficilement l'année suivante. Mieux vaut ne pas les tailler plutôt que mal les tailler.

Rosiers remontants

Ils se taillent en principe sévèrement au printemps et fleurissent sur le bois de l'année plusieurs fois dans la saison. Ces rosiers se taillent aussi entre les floraisons. La composition de bouquets est très profitable pour le rosier. Un rosier remontant n'est pas un rosier grimpant qui lui même peut être remontant ou non remontant.

Avoir le bon oeil

L'oeil est un renflement qui apparaît sur les branches d'un rosier en période de repos, c'est-à-dire en hiver. Si l'hiver est doux (comme c'est souvent le cas), l'oeil est compliqué à apercevoir puisqu'il a déjà pris la forme d'un bourgeon. Le maintient d'une taille à 3 yeux s'avère compliqué car l'application scrupuleuse exigerait d'être rabatte quasi au au ras du sol. Ce serait un massacre !

.

La taille à 3 yeux aïe, aïe, aïe !

- Bourgeon gelé est supprimé.

- Ouvrez le centre du rosier, le soleil doit rentrer à l'intérieur et éviter que les branches se croisent.

- Coupez 1 cm en biais au-dessus d'un œil extérieur pour que la gouttelette d'eau ne coule pas sur le bourgeon. Positionnez le sécateur la lame coupante du côté du rosier conservé.

- Eliminez les rameaux mal positionnés qui trainent sur le sol.

.

Et si vous n'avez rien compris

Ne vous occupez plus des yeux mais la hauteur des branches qui devront être taillées. Comptez la valeur d'une main environ 10 cm puis taillez toujours de préférence sur un œil extérieur en biais de telle manière que la goutte d'eau ne termine pas sur le bourgeon.

Retirer les branches mortes ou meurtries et c'est tout.


Trop tard pour tailler

Si vous passez le mois mars « Taille tôt, taille tard rien vaut la taille de mars » cette maxime s'adresse aux rosiers remontants, les non-remontants se taille après la floraison.

Il en est de même si votre rosier est en pleine végétation et donne l'impression de vouloir grandir et grossir. Ne lui imposez pas le coup de sécateur avant qu'il fleurisse. Attendez que les roses s'épanouissent pour faire de jolies bouquets. Une taille à mi-hauteur après la première floraison favorisera une seconde floraisons 5 à 6 semaines plus tard.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com