Créer un terrarium humide dans un aquarium

Un terrarium est un milieu confiné proche du biotope naturel des plantes originaires des forêts équatoriales ou tropicales.



De nombreuses petites plantes vendues en petits pots peuvent être utilisées pour réaliser un terrarium humide en privilégiant les couleurs et formes différentes comme le dracaena fragrans 'White Stripe' au feuillage strié verte et blanc, l'asplénium nidus et l' hypoestes 'Red Seeds' aux feuilles rouges ainsi que les fougères et sélaginelles.

1. Drainez le fond avec de la pouzzolane pour empêcher les racines de pourrir par asphyxie.
2. Couvrez le drainage avec de l'aqualit, un substrat minéral utilisé pour les aquariums.
3. Déposez une couche d'un terreau spécial « plantes vertes ».
4. Trempez les plantes avant la plantation pour faciliter le dépotage.
5. Enfouissez les mottes dans le substrat.
6. Répandez uniformément du quartz coloré sur toute la surface
7. Placez quelques cailloux pour compléter le décor.
8. Arrosez avec une pissette pour ne pas mouiller la paroi du terrarium. Arrosez plutôt moins que trop Le jet de la poire permet aussi de laver les feuilles souillées par le terreau.

Et après...
Placez le terrarium à la lumière abrité des rayons directs du soleil qui risquent de faire loupe à travers le verre. Arrosez plutôt moins que trop environ tous les 2 à 6 semaines (selon la température de la pièce).

Terrarium sans arrosage et sans lumière naturelle
Comme dans un aquarium, il est possible de réaliser un terrarium autonome humide sans arrosage grâce à un brumisateur à ultrasons. Plongé dans une réserve d'eau, il diffuse une brume sèche qui ne mouille pas les feuilles. L'hygrométrie est maintenue à l'intérieur sans ruissellement. La lumière naturelle est remplacée 12 h par jour grâce à un éclairage Led ayant un spectre lumineux proche du soleil.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com