BIEN SOIGNER SES TOMATES EN ÉTÉ


La tomate aime la chaleur, le soleil,  une terre riche en humus et drainée, des arrosages réguliers, une bonne aération (culture sous abris), les œillets d’Inde, de la distance. Elle déteste l’humidité sur les feuilles, se frotter les unes contres les autres, la présence des pommes de terre. Serait-elle susceptible ?

Pas susceptible mais délicate surtout lorsqu’on habite le nord de la France. Dans le sud, il suffit d’abandonner un pied de tomate pour qu’il vous donne un panier de fruits sans le moindre soin. Elle est capable de trainer ses tiges sur le sol pour s’enraciner 1 mètre plus loin. Sauf si un orage copieusement arrosé avec grêle s’abat sur les belles « pommes d’or »*. Elles seront comme les copines du nord malades des intempéries. Vous l’avez compris, pour avoir de belles tomates, il faut les tuteurer, tailler, arroser (sans excès), continuer à les nourrir et leur apporter un peu de chaleur…. Tuteurer Si vous n’avez pas eu le temps de glisser les tuteurs à la plantation, il est encore possible de le faire. Seulement, évitez de les planter au bord du pied au grand risque d’endommager les racines. Plantez-les entre-deux et reliez les piquets avec des échalas en noisetier, saule, bambou (facile à trouver dans les jardineries)… Cette technique ressemble à la culture de la vigne.  

Tailler les gourmands
En juillet, on se laisserait vite déborder par la profusion de branches avec des bouquets de fleurs. Ne vous laissez pas aller car elles sont au détriment de la qualité des tomates. De plus, vous retardez la maturité, les pieds s’épuisent et ne réussissent plus à ravitailler les fruits.  La densité du feuillage empêche les pieds de sécher. L’épée de Damoclès  est au-dessus de la tête de vos tomates. Le terrible mildiou est aux portes du jardin. En pleine terre conservez 3 à 5 bouquets de fleurs suivant les variétés de tomates.

Bon à savoir

  • Des zinnias géants de Californie plantés entre les pieds de tomates attirent les coccinelles qui mangent les pucerons.
  •  Le soleil ne fait pas rougir la tomate mais la chaleur !
  • Les feuilles du bas qui touchent le sol doivent être supprimées. Conservez les autres.
  • Protégez de la pluie les tomates avec des châssis surélevés ou un tunnel ouvert par le bas.
  • N’apportez pas un engrais riche en azote, il favorise les maladies (pied noir, mildiou, insectes…)  Préférez un engrais tomate
  • Ne plantez jamais deux années de suite les tomates au même endroit.

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com