Topinambour

Très impopulaire pendant la Seconde Guerre Mondiale, il était considéré comme légume non grata. Aujourd’hui, il réoccupe en force les jardins car il est peu calorique, riche en fibres, possède des minéraux et oligo-éléments. Mais attention le topinambour se consomme avec modération….   

Le topinambour a fait surtout parler de lui  pendant la Seconde Guerre Mondiale. Les allemands  avaient réquisitionné  les pommes de terre pour ses troupes et ce sont les topinambours qui naturellement les remplacèrent. Mais leurs tubercules n’ont rien à voir, la pomme de terre est riche en amidon, le topinambour en fibres associées à la présence d’inuline, un dérivé du fructose au fort pouvoir laxatif.

Description
Le topinambour "Hélianthus tuberosus" est de la même famille que les tournesols. Il possède des tubercules jaunes ou roses, irréguliers et noueux, ressemblants de loin à des pommes de terre. Très élancées, ces tiges annuelles atteignent 2 à 3 m de hauteur surmontées de petites fleurs jaunes en formes de petits tournesols. Ces feuilles ovales sont rudes au toucher.

Culture et entretiens
Les topinambours se plaisent dans toutes les terres pour le peu qu’elles ne soient pas trop humide.  Si ce tubercule accepte des sols pauvres, les récoltes seront plus abondantes dans une terre riche. Les topinambours se multiplient par tubercules entiers. Evitez de les couper car ils pourrissent. La plantation débute comme les pommes de terre à partir du  mois mars  et jusqu’en avril. Comptez 1 à 2 kg par m². Écartez  les rangs de 65 cm et plantez les tubercules tous les 35 cm sur 10 cm de profondeur. Buttez-les comme des pommes de terre. Aucune maladie ne viendra perturber la culture ! Dans le potager, il est important de contenir les topinambours car ils s’étendent facilement. L’idéale est de planter les tubercules dans un coin de jardin, en massif au milieu d’une pelouse et de passer la tondeuse autour. En revanche, malgré sa rusticité, les topinambours épuisent la terre. Il est conseillé d'amender généreusement la surface du sol avec un fumier bien fait.

Récolte
Arrachez les tubercules au fur et à mesure des ses besoins à partir du mois de novembre et jusqu’au printemps. Les tubercules ne gèlent pas, vous devez les laisser les en terre car sinon ils ne se conservent pas (à la différence des pommes de terre).

Recettes
En gratin, sautés au beurre, à la cendre… les topinambours ont le goût du fond d'artichaut.

- Côtes de veau aux topinambours.
Pour 4 côtes de veau,  arrachez 1 kg de topinambours que vous coupez en petits morceaux. Chauffez 50 grammes de beurre avec une cuillerée d'huile dans un sautoir. Jetez les topinambours dans ce mélange bien chaud.  Laissez cuire et rissoler 20 à 25 mn à feu doux.
- Topinambours à la cendre
Roulez les tubercules dans un papier d'aluminium et mettez-les dans la cendre chaude d’une cheminée. Au beurre, c'est délicieux !

Bon à savoir

 

 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com