Un vrai sapin pour Noël

Le traditionnel sapin de Noël (épicéa commun) sent bon la résine, malheureusement il perd ses aiguilles. Quand superman sapin vient au secours des parquets et moquettes, le sapin de Nordmann qui ne déshabille pas devant la cheminée.

On l'appelle aussi sapin du Caucase ou sapin de Crimée (Abies nordmanniana). S'il est devenu la star des salons et salles à manger c'est grâce à ses aiguilles qu'il garde pendant des semaines accrochées aux branches. Il ne se déshabille pas comme le picea sur la moquette de la montée d'escalier. Il est régulier presque parfait ! Le sapin de nordmann remet au placard le sapin artificiel, sans odeur sans vie, sans poésie. Pire l'arbre en plastique encartonné sent le renfermé. Depuis la semaine dernière, l'arbre synthétique est en tête de gondole près du Père Noël chantant les éternelles ritournelles de fin d'année.

Cultivé près de chez nous

Pendant ce temps là, dehors, sur le parking, il y a les vrais de toutes les tailles, de toutes les espèces vendus par les producteurs de sapins de Noël. Ils ne viennent pas de Chine, ils sont bien de chez nous. Ils sont élevés des pépinières et non pas des forêts. Ils ont été coupé quasi sur place. Frais, reluisants rangés par taille, du plus petit ou plus grand, ils participent à l'économie locale.

Nordman danois

Dans les année 80-90 les sapins Nordmann étaient tous produits au Danemark dont les prix étaient prohibitifs. Ils coûtaient plus de 10 fois plus cher qu'un sapin commun. Ce fut tout de même un grand succès pour ceux qui ne perdent pas leurs aiguilles (et non pas les épines). Depuis, ils sont fort heureusement cultivés près de chez nous et il y en a pour toutes les bourses, certes plus onéreux que le sapin commun mais tellement plus avantageux.

Secouer le sapin

Avant de rentrer à l'intérieur n'importe quel sapin, il faut le secouer ou taper le pied contre le sol afin que les anciennes aiguilles se décrochent. Elles sont situées au centre de l'arbre et ont été remplacées par de nouvelles. Les sapins nordmann garderont ainsi toutes leurs aiguilles récentes. Alors que le sapin commun, il faudra lui mettre le pied dans l'eau pour prolonger la tenue de ses aiguilles. Attention, tous les sapins sont de véritables torches lorsqu'ils sont installés près d'une cheminée.

Il y a sapin et sapin

Avant de s'agglutiner près des sapins de noël, avant de les retourner dans tous les sens voici les espèces avec leurs avantages et inconvénients

L’Epicéa Son caractère traditionnel et sa bonne odeur de résine font généralement l’unanimité auprès de toute la famille. De forme conique et doté d’une silhouette équilibrée, il tient une pl !ace importante dans la décoration intérieure. Grâce à sa pousse rapide, l’Epicéa profite d’un excellent rapport qualité/prix. Il perd ses aiguilles.

Le sapin de Nordmann
En tête des ventes depuis quelques années, le Nordmann séduit de nombreux parents notamment pour l’excellente tenue et la douceur de ses aiguilles. Plus cher que l’épicéa, il pourra cependant être installé plus tôt dans l’habitat pour le plus grand plaisir des enfants.

 L’Omorika
Avec son port élancé et ses aiguilles vert foncé au revers argenté, l’Omorika est un sapin élégant. Au cours de sa croissance, les tailles successives de ses branches lui valent une silhouette effilée.

 Le Nobilis
Excellent compromis entre le Nordmann et l’Epicéa, le Nobilis répand une odeur boisée et conserve longtemps ses aiguilles légèrement bleutées.

 Le Pungens
Reconnaissable facilement grâce à sa couleur bleutée et ses aiguilles piquantes, le Pungens conserve son plus bel aspect plusieurs semaines et embaume la maison d’une agréable senteur de pin.

 Replanter son sapin de noël

Après avoir choisi un sapin avec une motte ou élevé en conteneur, vous devez l'arroser à l'intérieur. Attention, la chaleur est le principal ennemi du sapin, son séjour à l’intérieur  doit être le plus court possible. N'hésitez pas à le ressortir après les fêtes, même s’il gèle ! Dès maintenant, creusez son trou dans le terrain en prenant  soin de le recouvrir de paille,  feuilles ou couverture pour protéger la terre du gel au moment de la plantation.

 Bon à savoir

-       Un sapin coupé a besoin d’un socle ou  dans un seau rempli d’eau

-        Un sapin en motte est  conditionné avec ses racines entourées de terre dans une tontine ou sous plastique. Ceci lui permet  d’être conservé plus longtemps et d’être replanté éventuellement.

-        Un sapin « faux conteneur » est bêché puis mis dans un pot avec ses racines. Il se conserve plus longtemps qu’un sapin coupé mais ne pas être replanté.

-        Un sapin élevé en conteneur est planté et élevé dans son pot. Les racines sont intactes, il peut être replanté. 

Copyright 2010 imageVerte - hubertlejardinier.com